Nos actualités

Voir toutes les actualités

11.06.2021

Le biocontrôle, des solutions 100 % naturelle

biocontrôle vigne et enherbement

Questions posées à Emilie Lascaux, chargée de projet solutions chez Cérience.

Depuis quelques années, de nouvelles solutions apparaissent pour la santé des végétaux, des solutions sans classement, d’origine naturelle et respectueuses de l’environnement. Le Messager est l’une de ces solutions, c’est bien ça ?

Effectivement, le Messager répond parfaitement à cette description. Il s’agit d’un produit de biocontrôle homologué en vigne et maraîchage. Plus précisément, il s’agit d’un stimulateur des défenses naturelles qui permet aux cultures de lutter contre le mildiou et l’oïdium. Cette solution remplace ou accompagne les traitements conventionnels tels que le cuivre ou les matières actives d’origine chimique.

Ce produit a-t-il la mention UAB (Utilisable en Agriculture Biologique) ?

Oui, Messager est un produit phytosanitaire sans classement, dont les substances actives sont exclusivement d’origine naturelle. Son autorisation de mise en marché s’accompagne de la mention UAB, utilisable en agriculture biologique. Aujourd’hui, Messager est utilisé sur plus de 50 000 hectares de vignes !
Pour information, la liste des produits UAB est disponible sur le site internet de l'ITAB et sur le site E-Phy de l'ANSES.

Quelle est la matière active de Messager ?

La matière active de Messager est le COS-OGA. Il s’agit d’un mélange de 2 oligosaccharides d'origine naturelle. Pour l’anecdote, ses ingrédients proviennent de l’exosquelette de crustacés et de la peau d’agrumes et de pommes. Cette innovation a été développée en partenariat avec Fytofend, une entreprise issue de l’université de Namur en Belgique.

Quels sont les bénéfices de ce produit en vigne ou en culture légumière sous serre ?

D’abord, c’est une solution 100 % naturelle qui peut être utilisée en agriculture biologique comme en conventionnelle. C’est un stimulateur des défenses naturelles qui lutte contre deux maladies, le mildiou et l'oïdium. Cette solution permet donc de réduire l’utilisation de produits phytosanitaires de 20 à 50 % ! De plus, son efficacité a été démontrée en utilisation seule ou en association avec des fongicides conventionnels, soufrés ou cupriques. Enfin, les produits de biocontrôle comme le Messager participent à la transformation de l’agriculture et à son image. Le biocontrôle véhicule une image très positive auprès du grand public pour les produits finis de la viticulture et du maraîchage !

Pour en savoir plus sur le biocontrôle, cliquez-ici !

Voir toutes les actualités